Pourquoi participer à ce colloque ?

Ils nous livrent leurs points de vue… libre et éclairé !

BWJ.jpg Bryn Williams-Jones, directeur des programmes de bioéthique et professeur titulaire au département de médecine sociale et préventive de l’École de santé publique de l’Université de Montréal (ESPUM)

“The annual colloque AEBiUM is one of the culminating moments in the academic year for the Programmes de bioethique. A completely student organized, the Colloque provides a unique opportunity for bioethics students to come together to share the fruits of their research, reflections and stages with their fellow-students, professors, and members of the broader Montreal bioethics community. This stimulating academic event is a place for students to experiment with different presentation styles and formats, to test their ideas and receive constructive critique in a collegial and supportive environment; having refined their talks, many then go on to then present successfully at national and international conferences. The Colloque is an opportunity not to be missed!”

Néron.jpg William Néron, MA, ancien étudiant en maîtrise de bioéthique – Programmes de bioéthique, département de médecine sociale et préventive de l’ESPUM

“Ma participation au Colloque annuel de l’AÉBiUM avait essentiellement comme objectif de faire valoir l’importance de mon travail dirigé auprès d’un auditoire concerné par les enjeux de bioéthique. Ce fut sur le plan personnel un exercice exigeant, dont je n’ai que de bons mots puisqu’il m’a permis de mieux parfaire ma recherche grâce aux nombreux commentaires reçus. Ce fut aussi une excellente occasion d’en apprendre davantage sur les travaux effectués par mes collègues. Le Colloque représente ainsi un excellent moteur en transfert de connaissances dans le domaine de la bioéthique au Québec.
J’encourage tous les étudiants à soumettre leur proposition, et souhaite le meilleur succès au comité organisateur 2017!”

JCBP.jpg Jean Christophe Bélisle Pipon, BSc, MA, étudiant au doctorat – Programmes de bioéthique, département de médecine sociale et préventive de l’ESPUM

S’intéresser à la bioéthique au point de s’investir dans des études supérieures démontre une volonté considérable à vouloir approfondir ses réflexions. Que cela vienne d’un évènement marquant, d’une sensibilité à ce qui devrait être ou d’une passion pour la justice, toutes les raisons sont bonnes pour prendre le temps de réfléchir et de développer ses capacités de discernement moral pour mieux concevoir et analyser les pratiques et politiques ayant un impact sur la santé.

Mais une fois réfléchi que reste-t-il de tout ce foisonnement intellectuel? N’est-il pas pertinent de le partager et d’en discuter avec d’autres, eux aussi dans le même état d’esprit? C’est ça le Colloque étudiant, un lieu où il fait bon de présenter ses réflexions embryonnaires comme abouties, d’entrer en dialogue avec ses pairs et de poursuivre la tradition des Programmes à créer une communauté de réflexion et de pratique favorisant les échanges.

Peut-être que votre prochain projet, votre future idée qui vous emballera ou même qu’un stage vous attend au détour d’une conversation animée avec des diplômés et des mentors.

Je vous encourage fortement à y participer nombreux, nouveaux comme anciens, car la bioéthique, se faisant de façon intersubjective, a besoin de l’implication de toutes et tous pour être pertinente et s’imposer comme incontournable.

Publicités